Qu’il soit pratique, ergonomique ou encore esthétique. Le choix d’un packaging et de ses matériaux peut avoir une influence importante sur le consommateur. Petit conseils pratiques pour choisir le bon packaging.

  1. Schématisez en amont

Avant de passer à l’étape créative, il faut réfléchir bien en amont. Et oui les cérébraux, anticipez avant toute de chose l’aspect pratique. En effet, pour optimiser le transport, la manutention et le stockage de vos produits, prévoyez des formes facilitant et optimisant le stockage. Rond, carré, tout est une question de schéma.

  1.    Respectez votre charte graphique

Votre charte utilise 4 couleurs prédéfinies ? Choisissez une ou plusieurs d’entre elles. Il est important que le consommateur puisse clairement identifier votre marque et ensuite votre gamme. Que serait la plus célèbre des poupées, sans une boîte aux couleurs rose pastel ?

  1. Sortez vos plus beaux atouts.

Que ce soit dans un rayon de supermarché, ou dans celui d’une petite enseigne, le client est visuellement très sollicité. Beaucoup de produits y sont présentés. Mis à part certains dispositifs (tête de gondole, notamment), il est difficile de se démarquer. Avoir un packaging percutant et attrayant permet d’obtenir l’attention du consommateur, et ainsi déclencher l’acte d’achat. Pour cela, rien de tel que de jouer sur les formes, les matériaux et les visuels.

  1. Régulez vos informations.

Le packaging doit transmettre des informations sur le produit et ses attributions. Il le valorise et le différencie de la concurrence. Attention de ne pas trop en mettre et de confondre le packaging avec une notice. Le « trop » est l’ennemie du bien. Ne noyez surtout pas le poisson.

  1. Ayez la conscience tranquille

Les normes et la réglementation en vigueur obligent les fabricants à intégrer en amont et en aval la dimension environnementale. Réduction des déchets, recyclage, réemploi, différentes solutions existent.

 

© Colorplan ; James Cropper

 

Pin It on Pinterest

Share This